Fonctions du microbiote

La somme des gènes des micro-organismes intestinaux ou métagénome a un potentiel génétique 100 fois supérieur au génome humain. Il n’est donc pas étonnant qu’il exerce et contrôle une multitude de fonctions physiologiques.

Fonctions du microbiote

Les fonctions trophiques

Le microbiote intestinal est un organe à part entière comme en témoignent ses nombreuses fonctions. Il exerce tout d’abord une grande influence sur  la maturation du tube digestif, en particulier sur l’épaisseur de la muqueuse intestinale, la taille des villosités, la production de mucus, la vascularisation épithéliale et  l’activité enzymatique de la muqueuse.

Le microbiote joue également un rôle essentiel dans la maturation du système immunitaire intestinal. Cela a notamment été mis en évidence par les nombreuses anomalies constatées chez les souris élevées en conditions stériles et donc dépourvues artificiellement de microbiote.
 

Les fonctions métaboliques

LES FONCTIONS MÉTABOLIQUES

Le microbiote intestinal exerce des fonctions métaboliques essentielles à la digestion. Une fraction des aliments n’est pas digérée à la sortie de l’intestin grêle et subit des processus de fermentation par le microbiote dans le côlon.

Ces processus de fermentation engendrent la production de gaz et de nombreux métabolites parmi lesquels les acides gras à chaîne courte qui représentent de véritables nutriments pour les colonocytes. Ils jouent le rôle de "carburant" de la muqueuse colique et sont impliqués dans la récupération énergétique.

Les fonctions de défense

LES FONCTIONS DE DÉFENSE

Le microbiote intestinal exerce différentes fonctions de défense au niveau de notre tube digestif. Il assure notamment un « effet de barrière » en s’opposant à l’implantation et à la multiplication de bactéries exogènes.

Le microbiote peut également moduler l’impact de toxines produites par les micro-organismes pathogènes, soit en les dégradant, soit en agissant sur leur synthèse, soit en modifiant la sensibilité des entérocytes à ces toxines.

Les fonctions émergentes

LES FONCTIONS ÉMERGENTES

Des modifications qualitatives dans la composition du microbiote ont été mises en évidence chez les enfants allergiques, chez des personnes obèses.

Certaines bactéries du microbiote pourraient donc avoir un rôle protecteur et d’autres un rôle inducteur de maladies inflammatoires, métaboliques, voire de troubles comportementaux. Par quels mécanismes ? Un travail important de recherche est encore nécessaire. 

À DÉCOUVRIR DANS L’ESPACE PROFESSIONNEL

Microbiote
La newsletter scientifique de BIOCODEX sur le microbiote intestinal
Microbiote
Site Partenaire mission-microbiote.org
Microbiote
LA Bourse de recherche BIOCODEX
Microbiote
de services